Rôle et financement des partenaires de la Mission Locale de Sartrouville

Rôle et financement des Missions Locales

Un acteur des politiques de la jeunesse associant l’État, des Collectivités locales et des acteurs du territoire

Les Missions Locales remplissent une mission de service public de proximité pour l’orientation et l’insertion professionnelle et sociale des jeunes, confiée par l’Etat et les collectivités territoriales. (Articles L.322-64 du Code du travail: « Toute personne de seize à vingt-cinq ans révolus en difficulté et confronté à un risque d’exclusion professionnelle a droit à un accompagnement […] mis en œuvre par les Missions Locales »).

Elles ont un statut associatif et les présidents de leurs conseils d’administration sont toujours des élus des Collectivités locales.
Elles fédèrent au sein de leurs instances associatives les élus des Collectivités territoriales, les services de l’État, Pôle emploi, les partenaires économiques et sociaux et le monde associatif.

Les Missions Locales sont une forme de mise en commun de moyens entre l’État et les Collectivités locales. Ainsi, le financement des Missions Locales se répartit entre : l’État, les communes et établissements publics de coopération intercommunale, les Régions et les Départements.
Elles ont un rôle central pour l’élaboration et le pilotage des projets territoriaux d’insertion des jeunes, en partenariat avec l’ensemble des acteurs économiques, politiques, publics et associatifs de leurs territoires. Elles permettent l’adaptation territoriale et décentralisée des politiques et des dispositifs d’insertion en faveur des jeunes.

Un accompagnement au service de l’accès des jeunes à l’autonomie

Depuis 1982, les Missions Locales ont développé un mode d’intervention global au service des jeunes. Leur accompagnement s’exerce sur l’ensemble des leviers qui favorisent l’insertion : emploi, formation, orientation, mobilité, logement, santé, accès à la culture et aux loisirs. Cette approche globale est le moyen le plus efficace pour lever les obstacles à l’insertion dans l’emploi et pour l’accès aux droits et à l’autonomie.

Les financeurs sont :

L’Etat, les communes, le Commissariat Général à l’Egalité des Territoires (CGET),
le Conseil Régional, l’ARS.

 

Nos financeurs